• Projet Communication gestuelle associée à la parole avec des signes empruntés à « la langue des Signes Française »

    article issu de : https://www.ptitclub.fr

    Projet Communication gestuelle associée à la parole avec des signes empruntés à

    « la langue des Signes Française »

    Le Visuel est très présent chez le jeune enfant. La communication gestuelle est centrée sur les bases de la communication chez le tout petit (c’est-à-dire le visuel), d’où l’intérêt de sa mise en place en structure petite enfance.

    Les intérêts pour l’enfant sont les suivants :

    • Favoriser le développement de la parole
    • Exprimer ses sentiments, ses besoins, ses émotions
    • Communiquer entre enfants
    • Améliorer la confiance en soi
    • Eviter ou diminuer les frustrations

    Les intérêts pour les parents sont les suivants :

    • Privilégier un lien parent/enfant différent
    • Communiquer autrement avec son enfant
    • Echanger avec les professionnelles

    Les intérêts pour l’équipe sont les suivants :

    • Communiquer autrement et plus vite avec les enfants
    • Comprendre leurs besoins
    • Développer l’observation de chaque enfant
    • Echanger avec les parents

    Le projet s’adresse aux enfants des 2 espaces de vie. Entre 6 et 10 mois, l’enfant est capable de comprendre, d’intégrer et de reproduire un signe. Par exemple, le coucou avec la main.

    En principe, lorsque l’enfant maîtrise la parole il cesse de signer.

    Ce projet se doit d’être un projet global, que l’équipe entière s’y implique et que les parents y soit intégrés.

    • Toutes les professionnelles devront s’investir pour le bon fonctionnement et la pérennité du projet. Il faudra intégrer cet outil à nos pratiques quotidiennes.
    • Les parents seront également intégrés au projet afin qu’ils puissent comprendre les signes fait par leurs enfants, et ainsi les reproduire s’ils le souhaitent.

    Ce qui compte, c’est de signer souvent.

    Il faut toujours associer la parole et le signe. Il est essentiel d’établir le lien entre la situation, l’objet, l’action, le mot.

    Attirer l’attention de l’enfant, s’assurer qu’il nous regarde, signer lentement, signer de façon expressive, varier les situations.

    Ne pas forcer l’enfant, ne pas forcer son geste, lui laisser un temps de pause pour qu’il puisse signer.

    Avec les enfants de l’espace nénuphar, les signes utilisés seront autour des besoins vitaux afin qu’il puisse nous les exprimer sans avoir acquis la parole.

    Pour les plus grands de l’espace corail, les signes seront associés autour des comptines.

    Pour les parents, le lien sera établi par des échanges lors des transmissions, par l’affichage dans les espaces de vie d’images reprenant les signes, par des vidéos sur le blog.

    Les professionnelles du P’tit club seront en formation d’octobre 2014 à février 2015 afin de bien comprendre les enjeux de la mise en place d’un tel projet, et d’appréhender les bases de la communication gestuelle. La formation est assurée par Me MORIN Josette, présidente de l’association « Faites leur un signe ».

    N’oublions pas que les enfants font toujours du mieux qu’ils peuvent en fonction de leur âge. Nous signons par plaisir et pour fortifier la relation, pas pour la performance !

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter