• Marcher pieds nus : c’est le pied !

    article issu de : https://lesprosdelapetiteenfance.fr/

    Marcher pieds nus : c’est le pied ! Par Monique Busquet

    Psychomotricienne

     

    Marcher pieds nus Vous l’avez sans doute déjà entendu : laisser les enfants pieds nus est bon pour leur développement!  Mais les parents des enfants que vous accueillez ont bien souvent peur que leurs enfants attrapent froid s’ils restent pieds nus, et peut être partagez-vous aussi ces inquiétudes ?
    Rassurez-vous. Les médecins nous le répètent: nous n’attrapons pas froid par les pieds.
    Et être pieds nus est effectivement très important pour un enfant. Il va pouvoir toucher ses pieds, les découvrir, les attraper, les manger, explorer chacun de ses orteils et prendre son pied !  
    C’est en jouant avec ses pieds que l’enfant perçoit  qu’ils font partie de  lui, de son corps. C’est important car dans les premiers mois, un bébé n’a pas conscience de son corps et de ses limites.
    Plus il joue avec, plus les cellules nerveuses de son cerveau feront de connexions entre elles. Le bébé aura plus de facilité à trouver les appuis avec chacun des orteils, lorsqu’il se retournera sur le ventre et cherchera à avancer.  Ensuite lorsqu’il se mettra debout et marchera, ses pieds nus lui apporteront plus d’informations grâce à tous les capteurs sensoriels sous la plante des pieds. Et la marche sera alors plus fluide et plus stable.
     En  effet, la marche est surtout un travail d’équilibration et de coordination. Un enfant peut marcher lorsque son cerveau est suffisamment mature pour analyser et coordonner toutes les informations qui lui parviennent  essentiellement par les pieds, par les yeux, par l’oreille interne… et pour adapter ses mouvements et  son équilibre. Il réajustera mieux sa posture s’il sent finement le sol avec ses pieds.
    Marcher pieds nus permet donc un meilleur équilibre, une meilleure adaptation, plus de souplesse, moins de chutes. Et les chaussures, alors ? Elles sont utiles pour se protéger des cailloux et  de la saleté du sol dehors.  Elles ne sont pas là pour tenir les chevilles. Elles empêcheraient les pieds de travailler et de se muscler : le pied doit pouvoir sentir et être actif. Dans des chaussures, il est immobilisé et comme prisonnier: imaginez-vous marcher avec des chaussures de ski !
    Lorsqu’un enfant ou un adulte souffrent de pieds plats, que leur conseillent les orthopédistes et les podologues ? Marcher pieds nus, sur le sable pour sentir, s’adapter et se muscler.
    Alors, regardez, émerveillez-vous devant les pieds des enfants : quelle finesse dans leurs mouvements, quelles antennes dans leurs orteils !
    Et vous aussi au quotidien, vous pouvez masser vos pieds,  marcher pieds nus, sentir vos appuis, le déroulé  de la voute plantaire. Sentir le sol, c’est pouvoir s’enraciner, c’est se sentir soutenu.
    Reprendre contact avec ses pieds contribue à plus de détente, plus d’équilibre,  plus de force et de stabilité.
    Marchez avec les enfants sur des sols différents, des matières différentes : du doux, du moins doux, du bizarre, du froid, du chaud, du rugueux, du « qui gratte », du dur, du mou…
    Et avec les plus grands, on peut essayer de reconnaître ce que le pied touche sans regarder.
    Essayez, amusez-vous, prenez votre pied !  


     

    Article rédigé par : Monique Busquet
     
    Modifié le 28 février 2017

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter