• votre commentaire
  • article issu de : http://neurogymtonik.com/

    L’importance du 4 pattes sur l’apprentissage…

    Savez-vous que le fait d’avoir peu ou pas assez marché à 4 pattes pourrait avoir un impact sur la concentration et l’apprentissage ?

    À peine rentrée de l’école, votre enfant met le pied dans la porte en s’exclamant :
    « Moi, je ne veux plus aller à l’école ! »

    Les périodes de devoirs lui sont difficiles, il manque de concentration, se distrait souvent et il lui arrive de sauter des lignes en lisant ?

    Il semble mettre tellement d’efforts à mémoriser une leçon ?

    Pourtant elle a si bien révisé cette été !

    Une maman d’une petite fille de 7 ans a profité des vacances pour faire un peu travailler sa fille pour ne pas oublier les acquis de l’année.

    À son grand étonnement, elle s’est vite aperçue que tout ce qu’elle faisait avec sa fille les matins qui semblait être acquis, était oublié le lendemain.

    Comment se fait-il que sa fille qui a si bien révisé durant l’été n’arrive plus à se souvenir de l’information ? L’apprentissage lui semble être tout un effort.

    Caroline BlochSouvent dans de tels cas, en consultation, les parents sont très fiers de me dire que leurs enfants se sont mis à marcher très tôt, sans trop faire de 4 pattes.

    Or, je constate très régulièrement que des enfants qui ont escamotés, marché à 4 pattes pendant qu’une courte période, ou qui se sont déplacés uniquement sur les fesses lorsqu’ils étaient bébés, n’ont pas suffisamment développé la latéralité, c’est à dire les connexions neuronales entre l’hémisphère droit et l’hémisphère gauche du cerveau.

    En quoi le 4 pattes aide le fonctionnement cérébral ?

    Lors du 4 pattes, le corps est en mouvement, la tête bouge et regarde où le corps veut se diriger. C’est grâce à l’oreille interne qui enverra des informations au cerveau à propos du positionnement de la tête, que le mouvement d’ajustement du cou et de la colonne vertébrale organiseront l’équilibre et assureront alors une stabilité dans le déplacement et une conscience du corps dans l’espace.

    Comment voulez-vous qu’un enfant se retrouve sur une feuille et ne saute pas de ligne dans sa lecture s’il a de la difficulté à situer son corps dans l’espace ?

    Lorsque l’équilibre du corps est stable, nous pouvons nous déplacer avec aisance sans trop d’effort ou  analyse du mouvement (marcher sans regarder ses pieds). Le système vestibulaire contribue à stabiliser notre posture face à la gravité. Il est capital de savoir à quel point le mouvement stimule le développement du cerveau et prépare à l’apprentissage.

    Alimenter les connections entre les deux hémisphères du cerveau

    Lors du 4 pattes, le corps se balance d’un côté puis de l’autre (droit/gauche), dans un mouvement qui s’articule en croisé (mouvements contre latéraux). Le fonctionnement cérébral est lui aussi organisé dans un modèle en croisé.

    C’est l’hémisphère droit qui dirige le coté gauche et inversement. Lorsque le 4 pattes est suffisamment expérimenté, l’enfant coordonne les deux côtés de son corps. Il peut se situer dans le temps, stimuler la coopération de ses différents sens (yeux, mains, oreilles) ainsi que la communication entre les deux hémisphères de son cerveau, ce qui va accroître ses capacités cognitives.

    Enfant s'endort devant ses devoir

    Lorsque les fondations du système vestibulaire ne sont pas bien installées, l’enfant apprendra certes, mais avec combien d’efforts et d’énergie !

    Bonne nouvelle, le cerveau est plastique !

    La bonne nouvelle, c’est qu’avec ce que l’on sait sur les avancées des recherches en neurosciences, on peut dire aujourd’hui avec certitude que le cerveau est plastique. Il peut reproduire et recréer des connexions qui n’auraient pas été assez stimulées dans le cadre des différents stades de développement moteur de la petite enfance.

    Il existe différents mouvements pour aider votre enfant à développer tout son potentiel et à (re) stimuler les connexions qui auraient été un peu escamotées lors de son développement.

    Inspiré de l’ergothérapie, Brain Gym propose le mouvement croisé qui active la coordination entre les deux cotés du corps, la croisée de la ligne médiane permettant aux deux hémisphères du cerveau d’échanger de l’information et de communiquer ensemble via un petit pont (corps calleux). Cet exercice vient reproduire une mécanique du câblage neuronal similaire par lequel les réseaux de neurones se sont développés dans les phases du ramper et du 4 pattes.

    Les deux hémisphères sont connectés et s’échangent l’information pertinente afin de faciliter la compréhension de lecture, par exemple. Le mot se lit et se décode dans l’hémisphère gauche, l’image du mot et le sens vient se forme avec l’hémisphère droit. Ainsi, l’enfant utilise moins d’énergie et se concentre plus facilement pour comprendre ce qu’il !

    Jusqu’à quel point le mouvement est-il important dans l’apprentissage ?

    Peter Strick, chercheur au centre médical des vétérans de Syracuse à New york, a découvert que la partie du cerveau qui traite des données de l’activité physique et du mouvement est la même que celle qui traite de l’apprentissage et elle joue un rôle important dans la formation de la mémoire, de l’attention et des perceptions spatiales (sentir son corps dans l’espace.)

    « L’activité physique libère des hormones qui accroit la communication neuronale et stimule la formation de la mémoire à long terme ».

    Offrez aux enfants des moments pour bouger, pour se ré-oxygéner, réveiller leur corps et stimuler leur fonctionnement cérébral. On peut les inviter à faire des étirements en variant les rythmes. Vous pouvez aussi leur proposer le mouvement croisé de Brain Gym conçu pour se réactiver, restimuler les connexions qui favorisent une meilleure communication cérébrale. Ce mouvement reproduit la synergie du mouvement du 4 pattes, par un mouvement plus accessible et actuel.

    Les bienfaits du mouvement croisé

    L’objectif de ce mouvement est d’apprendre à utiliser et à coordonner le bas et le haut de son corps par des mouvemente qui croisent le centre la ligne médiane et établissent davantage le dialogue entre les deux hémisphères du cerveau.

    • Améliore la coordination gauche / droite
    • Améliore la lecture et la compréhension
    • Améliore la concentration et l’écoute
    • Améliore la mémorisation

    Découvrez le mouvement croisé inclus dans ces 4 exercices :

    Vous serez étonné de leurs éfficacité !

    Ces exercices font la bascule de l’état de stress vers les fonctions supérieures du cerveau.

    Bienfaits:  

    1- Le stress (physique, émotif et cognitif) relié à l’apprentissage est significativement réduit.
    2- Les "manques d’attention" sont beaucoup moins fréquents et durent moins longtemps.
    3- L’enfant développe des ressources internes qui soutiennent l’estime de soi et son plein potentiel.


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  •  


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire