• DRP

    Article issu de http://nounoucorinne.canalblog.com

    La DRP - désobstruction rhino-pharyngée ou plus communément lavage de nez.

     

    Quand doit-on faire un lavage de nez ?

    Les nourrissons et les jeunes enfants ne savent pas se moucher lorsqu'ils sont enrhumés ou lorsqu'ils ont le nez encombré.

    Ils ne savent pas non plus tousser efficacement et activement pour se débarrasser de leurs glaires.

    Les lavages de nez ou les désobstructions rhino-pharyngées -DRP en langage médical- sont donc indispensables pour déboucher les fosses nasales et évacuer les sécrétions en cas de rhume chez les nourrissons.

    La désobstruction rhino-pharyngée est un geste simple et efficace qui consiste à instiller un liquide physiologique ou une solution adaptée dans chacune des fosses nasales avec une pression douce mais suffisante pour pousser les sécrétions vers l'extérieur.

    La DRP doit être pratiquée avec parcimonie et en utilisant une quantité de liquide raisonnable. Il peut suffire de quelques gouttes dans chaque narine sans rien y introduire afin de diluer et humidifier les sécrétions. Cette DRP ne doit en aucun cas être effectuée en instillant le sérum avec une forte pression, source d'inconfort, et déclenchant une sensation de noyade.

    Le bébé peut avoir une respiration bruyante alors qu'il n'est pas enrhumé. C'est le cas lorsque quelques sécrétions ont séché dans ses fosses nasales et gênent le passage de l'air.

    Un éternuement provoqué (ou spontané) ou un simple nettoyage à l'aide d'une compresse permet en général de dégager les voies respiratoires hautes et un retour à la normale.

     

    Comment faire ? Quels produits utiliser?

     Chez le bébé :

    • Lavez vous les mains avant et après les soins.

    • Utilisez des dosettes de sérum physiologique ou de solution antiseptique adaptée.

    • Allongez le bébé sur le dos.

    • Tournez sa tête sur le côté et maintenez-la fermement avec la paume de la main. Essayez de maintenir sa bouche fermée en plaçant le pouce de cette même main sous son menton.

    • Avec l'autre main, placez la dosette à l'entrée de la narine supérieure en l'inclinant légèrement vers le haut et appuyez doucement pour instiller le produit dans la narine.

    • Puis tournez la tête de l'enfant de l'autre côté et répétez la manoeuvre dans la narine opposée.

    • Inclinez ensuite l'enfant et essuyez les sécrétions.

    • Si le bébé est très vigoureux et qu'il est difficile de le tenir, enroulez-le, bras le long du corps, dans une couverture ou une serviette de toilette. Cela évitera qu'il attrape votre bras au moment du lavage.

    • Ne vous passez pas de lavages de nez si votre enfant hurle et se débat au moment des désobstructions rhino-pharyngées. Celles-ci sont toujours bénéfiques pour lui.

    • Les lavages doivent être réalisés avant les repas ou les tétées pour éviter les vomissements.

    Il est fréquent de ne pas voir sortir les sécrétions par la narine controlatérale au moment de lavages de nez. Ce n'est pas grave. Le liquide aura entraîné les mucosités au fond de la gorge de l'enfant, qui les avalera.

    2e09e52b72ed1082272f3a92bbde41ef

    Chez l'enfant :

    • Si l'enfant ne sait pas souffler pour vider son nez, utilisez la même technique que pour le bébé.

    • Sinon, utilisez un spray à base d'eau de mer ou de solution antiseptique adaptée, que vous instillerez dans chacune des narines en position assise.

     

    Pourquoi est-ce important ?

    Les désobstructions rhinopharyngées sont indispensables chez les nouveaux-nés et les jeunes enfants afin de leur permettre de s'alimenter et de respirer correctement et afin d'éviter les complications infectieuses, comme les otites.

    En effet, les petits nourrissons ne savent pas respirer par la bouche. Lorsqu'ils sont enrhumés :

    • ils sont gênés pour respirer (respiration bruyante, difficile parfois)

    • ils dorment mal (réveils nocturnes fréquents en raison de la gêne respiratoire)

    • ils n'arrivent pas à garder leur tétine

    • ils n'arrivent pas bien à s'alimenter et régurgitent ou vomissent fréquemment

    • ils toussent gras, surtout en position allongée, car les glaires stagnent dans l'arrière gorge.

    De plus, l'encombrement nasal empêche les cavités de l'oreille moyenne d'être aérées convenablement par la trompe d'Eustache(canal reliant les fosses nasales à la caisse du tympan) et favorise la prolifération des germes en milieu clos. Les lavages de nez répétés permettent donc de diminuer le risque d'otite, de bronchite, de sinusite...

     

    Et le mouche-bébé dans tout ça ?

    Le mouche-bébé peut être utilisé pour compléter les désobstructions rhino-pharyngées.

    Il n'est jamais indispensable après une instillation de produit.

    Il est peut être utile lorsque les parents et les enfants sont plus à l'aise avec cette méthode qu'avec les lavages avec les dosettes ou le spray. L'aspiration doit être douce, afin de ne pas créer de dépression dans les cavités ORL et de ne pas endommager les petits vaisseaux sanguins de la muqueuse nasale (à l'entrée de chaque narine, au niveau de la cloison, de nombreux petits capillaires sanguins sont regroupés et peuvent saigner facilement en cas de traumatisme, même léger).

    Un saignement minime après lavage de nez est possible est sans gravité. Les embouts des sprays ou dosettes peuvent parfois blesser légèrement la muqueuse, notamment lorsque l'enfant a bougé.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter